Projet CNC – La visite à Bordeaux

Le samedi 13/01/2017, nous partîmes à trois (Arnaud, Rémi et moi [Olivier]) à 8h30 du Lab en camion, direction Bordeaux pour aller chercher la bête (la CNC)  qui dormait dans la grotte de Lionel (Je sais la phrase sonne bizarrement, mais il faut remettre ceci dans son contexte !).

Après un voyage calme, sans embuche, ou Rémi faillit mourir de froid pour ne pas avoir compris le fonctionnement du chauffage à l’arrière de notre carrosse, nous voici sur le campus de Bordeaux à la rechercher de l’antre de notre généreux donateur, près du CNRS.

Très vite nous trouvons le lieu et nous rencontrons Lionel en plein café du samedi matin. Après un échange de café/croissant/idées, nous voilà partis dans le Lab perso de notre hôte et dans l’analyse de sa nouvelle CNC qui n’est autre que l’évolution de celle qu’il nous donne.

Vous pouvez voir en dessous des photos de nombreux détails de sa nouvelle CNC qu’il va falloir mettre en place dans la structure qu’il nous donne.

Après une bonne heure d’échanges sur nos nos projets respectifs, nous voilà en mode « Les Déménageurs Périgourdins » pour ramener la bête dans notre Lab Mars-Hack-cois!. Elle est grande la bougresse, elle rentre pile-poil dans le camion et offre à notre amis Rémi juste assez de place pour poser une demi fesse sur un quart de fauteuil. Il pourra ainsi voyager dans une certaine crainte de voir de très très près le charriot X de la CNC lui refaire le dentier en cas de freinage d’urgence! Le trajet Bordeaux-Périgueux fut un grand moment d’échanges sur notre futur projet ; 1h30 plus tard, nos âmes de déménageurs furent comblées par le déchargement et la montée dans le Lab de la CNC.

En ce superbe week-end de pluie, les piliers du Mars-Hack-Lab nous attendaient autour de quelques bricolages du samedi, et la session se finit à la façon Asterix, autour d’un repas rapide et d’échanges d’idées sur notre future CNC.

Nous entrons ainsi dans le vif du sujet: notre prochain article portera sur l’organisation à mettre en place pour la restauration de notre future machine. Tous nos remerciements vont à Lionel Chevalier: il nous a ouvert les portes de sa cave à Geeks et il nous a mis le pied à l’étrier dans le monde de la CNC.

L’équipe de Mars-Hack-Lab.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *